Comment se fait l’installation d’un chauffage central ?

Installation chauffage central : types d'installation et prix

Afin de lutter contre le froid de l’hiver, il est indispensable dans chaque maison en France d’être raccordé à un système d’énergie pour installer un chauffage central. Ce qui est important à noter, c’est qu’il existe plusieurs types d’installation de chauffage, et il faut bien réfléchir avant de faire son choix et commencer les travaux. Prenez en considération la chaleur apportée au logement vis-à-vis du prix de l’installation et la facture d’énergie. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Comment faire une installation de chauffage central ?

Pour installer un chauffage central, il faut penser aux trois parties suivantes :installation-machine

  • Le système du chauffage ;
  • Le circuit de distribution ;
  • Les appareils de chauffage.

Un système d’installation d’un chauffage électrique ou au gaz  traditionnel repose généralement sur le système de chauffage qui produit de l’eau chaude pour transférer la chaleur jusqu’aux appareils. Le plus souvent, on utilise la chaudière comme système, la chaudière est un système de chauffage très apprécié et facile d’utilisation. Il y a plusieurs types de chaudières : la chaudière à condensation, la chaudière à basse température, la chaudière biomasse et la chaudière hybride. Mais on utilise également la pompe à chaleur ou le chauffage solaire.

En ce qui concerne le circuit de distribution, il s’agit d’une circulation qui envoie de l’eau chaude dans le circuit pour alimenter les différents appareils. Une fois l’eau chaude arrivée aux appareils, la chaleur qui vient de l’eau commence à être distribuée dans toutes les pièces. On trouve beaucoup d’appareils de chauffage comme les radiateurs classiques, il existe des radiateurs en fonte, en acier ou encore des radiateurs en aluminium. Les autres appareils sont les chauffages au sol et les convecteurs. L’eau arrivée à ces appareils fait le tour dans la tuyauterie pour revenir à son point initial pour être réchauffée de nouveau.

De même pour les pièces annexes, si vous devez chauffer une pergola, véranda, c’est tout à fait le même procéder. Il vous suffit d’installer un radiateur et de raccorder circuit de circulation de l’eau chaude afin d’alimenter en chaleur votre pièce annexe.

Les types d’installation d’un chauffage central et le coût de chacun d’eux

Afin de choisir le type d’installation de chauffage central pour votre nouvelle maison et entamer les travaux, vous devez savoir la différence entre eux. La première chose qui fait la différence est la source d’énergie qui peut être le gaz, le fioul, le bois ou d’autres énergies renouvelables. Pour un meilleur rapport qualité/prix, il n’y a pas mieux comme énergie que le gaz. Les chaudières à condensation au gaz sont très utilisées dernièrement. Le gaz naturel a un coût d’installation plus bas par rapport aux autres types, une installation complète peut vous coûter entre 7 500 euros et 15 000 euros. La seule condition à prendre en compte est que votre logement doit être raccordé au réseau de distribution du gaz.controle-chauffage

Dans le cas où cela est impossible et que vous n’avez pas accès au réseau de gaz de ville, vous avez le choix de remplacer cela par le fioul qui doit être stocké dans une chaudière qui doit être remplie une fois vide, sauf que le coût de l’installation du mazout est plus élevé, le prix peut atteindre les 16 000 euros dans certains cas. Si vous voulez une solution plus écologique, on vous propose d’opter pour un chauffage central qui fonctionne avec la biomasse, c’est une alternative comparable à celle du gaz et du mazout, sauf que le prix de l’installation est très élevé, le prix est compris entre 15 000 euros et 23 000 euros. On peut également utiliser la pompe à chaleur qui est plus économique mais qui a pratiquement le même coût d’installation. En somme, différents systèmes pour différents prix.

You might also like

Comments are closed.