Se chauffer avec un poêle de masse = beaucoup d’avantages

Le poêle de masse, communément appelée poêle à accumulation ou encore poêle à restitution lente de chaleur est un dispositif de chauffage à la fois économique et écologique. Il est utilisé depuis millénaires et fait partie des appareils de chauffage les plus performants. Dans cet article, nous nous concentrerons sur les poêles de masse à bois.

Qu’est-ce qu’un poêle de masse

Un poêle de masse est un appareil de chauffage à combustible solide construit ou assemblé sur place, principalement en matériaux de maçonnerie.

Dans ce poêle, la chaleur des feux intermittents brûlant rapidement dans la chambre de combustion est stockée dans sa structure massive pour être libérée lentement dans le bâtiment. Sa construction intérieure comprend un foyer et des canaux d’échange de chaleur construits à partir de composants réfractaires.

Un poêle de masse présente les caractéristiques suivantes :

  • une masse d’au moins 800 kg pouvant grimper jusque 3.000 kg.
  • Une porte étanche qui reste fermée pendant le cycle de combustion,
  • une épaisseur de paroi moyenne globale ne dépassant pas 250 mm,
  • dans des conditions normales de fonctionnement, la surface extérieure du poêle de masse n’engendre pas de risque de brûlure au contact (à l’exception de l’entourage immédiat de la ou des portes de chargement du combustible),
  • le cheminement des gaz dans les canaux internes d’échange de chaleur en aval du foyer comprend au moins un changement de 180 degrés dans la direction de l’écoulement, généralement vers le bas, avant d’entrer dans la cheminée,
  • la longueur du chemin le plus court entre la sortie du foyer et l’entrée de la cheminée est au moins le double de la dimension du foyer le plus grand,

Le fonctionnement d’un poêle de masse

poele-de-masseUn poêle de masse stocke la chaleur de la combustion du bois dans la brique, le béton, la céramique ou la pierre ollaire, et libèrent la chaleur stockée par transfert de chaleur radiante au fil du temps. Ce type d’appareil de chauffage brûle à plus de 800°, mais les gaz de combustion qui montent par la cheminée ne sont qu’à environ 150°. Cette chaleur est absorbée par la masse thermique du poêle, puis transférée à la maison à ses occupants par rayonnement. En fin d’article une vidéo explicative du fonctionnement du poêle de masse.

Tous les systèmes de chauffage en maçonnerie à combustion rapide doivent être fabriqués avec des matériaux qui tolèrent une chaleur extrêmement élevée. Un poêle en maçonnerie à combustion rapide devient très chaud. La plupart des systèmes préfabriqués utilisent du ciment réfractaire et des briques réfractaires « haute résistance »).

En comparaison, un foyer normal ne peut supporter que des températures deux fois moindres.

En conséquence, les foyers de masse ont tendance à être grands et lourds. Plus leur poids et leur taille (masse) sont importants, plus ils peuvent stocker de chaleur. Il pèsera de 750 à 3000 kg, voire plus.

Le poêle de masse comprend plusieurs éléments

  • Le foyer, également appelé chambre de combustion.
  • L’enveloppe du poêle.
  • Le cendrier : Il s’agit de la partie de la poêle de masse qui sert à collecter les résidus de bois consumé.
  • Les canaux d’échange internes qui permettent une seconde combustion.
  • La cheminée : C’est une structure qui permet d’évacuer efficacement les fumées de combustion.
  • Certains comportent également un four de cuisson ou même un fourneau de cuisson complet.

Quelle est la différence entre un foyer de masse et un foyer « normal » ?

Un système de chauffage normal pour toute la maison utilise le propane, le gaz naturel, le bois, l’électricité ou même la géothermie pour chauffer l’air ou l’eau du système de chauffage central. L’air et/ou l’eau chaude réchauffent la maison par convection.

Un poêle de masse transfère la chaleur dans la masse du foyer, qui rayonne lentement à l’intérieur de la maison, le chauffage se fait par rayonnement.

Les différents types de poêles de masse

poele-steatite-tulikiviAu fil des années, le poêle de masse a évolué en se déclinant en de nombreux modèles.

  • Le poêle de masse traditionnel : réalisé à partir de matériaux et briques réfractaires ou d’autres matériaux à inertie. L’habillage peut se faire avec divers matériaux.
  • Le poêle de masse en stéatite : fabriqué à partir de la stéatite, une pierre particulièrement tendre avec une densité élevée et une excellente diffusion thermique. Le leader en matière de poêle de masse en stéatite est la société finlandaise Tulikivi. Son challenger est une autre entreprise finlandaise du nom de Nunnauuni.
  • Le poêle de masse mixte qui assume aussi la de fonction de cuisinière.
  • Les poêles mixtes, qui sont des appareils souvent recouverts de stéatite à des fins d’esthétique et de capacité de rayonnement.
  • Les poêles de masse à granulés et autres combustibles.

Comment fonctionne un poêle de masse

Les performances du poêle de masse sont particulièrement obtenues par l’accumulation des chaleurs provenant du feu et des fumées de combustion. Grâce à un système de circuit, la circulation des fumées décuple en efficacité.

La chaleur produite est récupérée et stockée dans les structures lourdes du poêle. Celles-ci auront pour rôle de conserver la chaleur du feu en vue de la restituer par rayonnement.

Contrairement aux autres types de dispositifs de chauffage, le poêle de masse produit un rayonnement qui permet de réchauffer directement l’habitant de la maison au lieu de réchauffer uniquement l’air ambiant.

Grâce au feu suralimenté en air, il y aura assez d’oxygène pour permettre la combustion des derniers gaz polluants produits lorsque vous brûlez le bois. Le poêle peut alors atteindre les 1 100 °C, selon le principe de la double combustion.

Emplacement d’un poêle en maçonnerie dans votre maison

Un poêle de masse est normalement placé au centre d’une maison, loin d’un mur extérieur d’un bâtiment. Cela permet à toute la chaleur du foyer de masse de rayonner dans la maison.

Une cheminée de maçonnerie pour un foyer de masse peut également être utilisée pour stocker la chaleur du feu. Elle absorbe la chaleur des gaz d’échappement et la restitue ensuite dans la maison, tout comme la partie principale du foyer de masse. De nombreux kits de foyer de masse comprennent des conduits supplémentaires pour diriger le flux d’air au-delà des briques supplémentaires. La chaleur des gaz d’échappement est absorbée au fur et à mesure qu’elle passe devant d’autres briques, par exemple, avec un conduit traversant une banquette.

Les principaux avantages du poêle de masse

Un excellent rendement

Les poêles de masse les plus performants peuvent restituer jusqu’à 90 % de la chaleur qu’ils produisent. En fonction des murs du plafond et du sol, la chaleur basse température peut être autorégulée par principe de compensation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est important d’optimiser le système d’isolation d’une maison.

Une empreinte écologique minimum

Le poêle de masse est un dispositif qui respecte l’environnement. En effet, son fonctionnement, ainsi que le combustible qu’il requiert répondent aux normes exigées en ce qui concerne la réduction de l’empreinte écologique. Cet aspect très « vert » est d’ailleurs l’un des critères les plus appréciés chez le poêle de masse. Ce dispositif de chauffage est construit avec des matériaux nobles et sains. De plus, il consomme moins de combustible que les autres types de dispositifs de chauffage. Et le plus important, c’est que le poêle de masse rejette moins de CO2 et de particules fines que les normes imposées.

Un grand confort thermique

Vous ressentirez une sensation de chaleur enveloppante et apaisante durant les périodes hivernales. Grâce à cette chaleur douce, votre espace de vie sera un véritable cocon dans lequel vous vous sentirez agréablement bien. Le poêle de masse limite le déplacement d’air, contrairement aux cheminées ouvertes. De plus, les risques de brûlure sur les parois du poêle sont réduits.

Même lorsqu’il n’y a pas de feu, un poêle en maçonnerie agit comme une masse thermique. S’il atteint sa température à partir d’une source de chaleur quelconque – soleil, géothermie, gaz, bois ou même électricité -, il renvoie cette chaleur dans la maison. Cette masse thermique supplémentaire stabilise la température intérieure de la maison.

Une économie d’argent

Avec un poêle à bois, il suffit d’une flambée de une à trois heures, selon le poids de votre poêle, pour chauffer votre espace intérieur durant une dizaine d’heures. Le poêle à bois est un dispositif de chauffage entièrement autonome, c’est-à-dire qu’il ne nécessite pas d’électricité pour fonctionner. Ce peut alléger vos factures énergétiques.

Le bois à brûler est du bois tendre qui sont souvent considérés comme des déchets. Vous n’aurez pas à acheter des mètres cubes de bois de chauffages en hêtre ou en chêne. Des morceaux de palettes en sapin ou des chutes de bois de bricolage peuvent convenir du moment qu’ils n’ont pas été traités.

Une facilité d’entretien

Le poêle de masse ne requiert aucun entretien spécifique. En fait, vous n‘avez qu’à bien nettoyer la grille et la vitre avant chaque flambée. Vous devez aussi vider le cendrier environ 2 fois par mois, selon la fréquence d’utilisation du dispositif de chauffage. Au début de l’hiver, il est conseillé de vous assurer que tous les éléments de votre dispositif sont encore fonctionnels. Il est aussi important de décrasser l’intégralité du dispositif avant le premier feu. Vers la fin de la saison hivernale, procédez à un ramonage total de votre poêle de masse.

Un design particulier

Le poêle de masse fait partie des dispositifs de chauffage les plus élégants. D’ailleurs, il peut parfaitement s’intégrer dans le décor et s’impose comme un élément de décoration à part entière. De plus, il peut être construit sur mesure, ce qui vous offre ka possibilité de le personnaliser selon vos besoins.

La sécurité

L’appareil reste sûr au toucher. La plupart du temps, le poêle reste confortablement chaud, même lorsqu’il brûle activement. Les seules parties que vous devez éviter de toucher sont les portes.

Les inconvénients d’un poêle de masse

1-. Prix : L’installation d’un poêle de masse demande un budget élevé. Les poêles en stéatite vendu dans le commerce atteignent rapidement les 10.000€. Même les kits et matériaux pour en construire un soi-même sont chers. Vous pouvez acheter plusieurs poêles à bois ordinaires pour le prix d’un foyer de masse.

2-. Le bois brûlé dans le foyer de masse doit être très sec et tendre. (ce qui peut être vu comme un avantage)

3-. Enfin, il y a les inconvénients inhérents au chauffage au bois :

  • Même si ce type de chauffage fiait peu de cendres, il faut malgré tout les évacuer de temps en temps.
  • Il faut avoir du bois, le rentrer, allumer le feu quotidiennement et l’alimenter. Cela peut être compliqué pour les personnes qui rentrent tard du travail.

Comment choisir un poêle de masse

Pour faire le bon choix, il est important de se baser sur quelques critères. Tout d’abord, la chambre de combustion doit être capable de brûler une grande quantité de bois à haute température.

Le poêle de masse choisi doit répondre à la norme EN 15 250. Cette législation correspond aux appareils de chauffage domestiques à combustible solide à libération lente de chaleur.

Conclusion

En bref, le poêle de masse est un mode de chauffage particulièrement intéressant, puisqu’il est à la fois économique, écologique, efficace et personnalisable. Toutefois, il conviendra particulièrement aux surfaces bien isolées. Il doit être placé au centre d’un espace ouvert pour en tirer tous les avantages.

You might also like

Comments are closed.