Comment isoler les combles de son grenier?

En construction comme en rénovation, l’isolation des combles aménagés ou perdus est une phase essentielle. Cependant, les déperditions de chaleur par le toit ou le grenier est trop souvent négligée par bon nombre de personnes. Alors, pour quelles raisons réaliser ce type de travaux ? Quels isolants devez-vous utiliser lors de l’opération ? Comment estimer l’épaisseur de votre isolation des combles ? Découvrez toutes les réponses dans les lignes ci-après pour en savoir davantage sur l’isolation des combles.

isolation-combles-grenier

Pourquoi isoler ses combles ?

L’isolation des combles regorge de nombreux avantages qui profiteront à tout votre foyer.

  1. En premier lieu, elle donne la possibilité de réduire votre facture d’énergie. Son objectif premier est de faire obstacle à la chaleur. Ainsi, cette dernière est conservée dans vos pièces en hiver. Vous vous assurez alors de maintenir une température intérieure De la même manière, votre relevé de chauffage est réduit, car vous économisez l’énergie nécessaire pour chauffer les combles. Par contre, avec ces travaux, vous préservez la fraicheur en été en protégeant votre habitation des grosses chaleurs. Ils bloquent l’air chaud circulant sous la couverture. Non seulement vous aurez une ambiance plus agréable au sein de votre logement, mais également vous consommerez moins d’électricité.
  2. Une autre raison d’isoler vos combles est l’absorption des nuisances sonores. Alors, si vous résidez dans une zone trop bruyante, cette isolation est la meilleure solution. Elle vous met à l’abri des bruits provenant de l’extérieur. Aussi, elle empêche les nuisibles d’envahir votre toiture, votre plancher ou votre sous-sol. Vous n’aurez donc pas à supporter les bruits nocturnes et les déjections des rats, oiseaux, insectes, souris, fouines et chauves-souris.
  3. De plus, vous réalisez un geste écoresponsable en isolant vos combles. En diminuant les dépenses énergétiques, vous favorisez la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Vous participez par conséquent à la transition écologique.
  4. Enfin, l’isolation des combles donne de la valeur à votre maison. Si vous projetez de la revendre, servez-vous de ces ouvrages pour valoriser votre bien.

Quelle technique utiliser pour isoler les combles ?

Isoler votre grenier revient à disposer de façon ordonnée, une couche de matière isolante sur les parois internes de la toiture. Mais cela va principalement dépendre de la forme de la charpente, car les combles sont généralement difficiles d’accès. Plus le toit est incliné, plus délicate sera la pose d’isolant thermique.

L’une des possibilités qui s’offrent à vous dans le cadre de l’isolation des combles de votre grenier est la technique qu’on appelle le “grenier froid“. C’est une technique qui permet de poser le corps isolant directement contre le plafond et le plancher du grenier. De fait, elle permet d’isoler uniquement le plancher en empêchant la chaleur de pénétrer par les combles.

Comment calculer l’épaisseur de mon isolation des combles ?

Pour calculer l’épaisseur minimale de votre isolation des combles en mètre, la formule à appliquer est : e (m)= ? (W/m. K) x R (m². K/W).

  • R correspond à la résistance thermique désirée ;
  • ? équivaut au coefficient de conductivité thermique. Grandeur donnée par le fabricant de l’isolant, ce dernier est plus faible lorsque l’isolant est meilleur.

Il faut noter que chaque isolant possède son coefficient de conductivité thermique ? (W/m. K). Par exemple, cette valeur varie entre 0,035 et 0,045 pour la laine minérale. Elle est de 0,039 à 0,045 pour la laine naturelle. Concernant le polyuréthane et le polystyrène, elle se situe entre 0,025 et 0,035 et entre 0,030 et 0,045 respectivement.

Vous pouvez aspirer à avoir une résistance thermique de 6 dans vos combles en utilisant la laine minérale. Dans ce cas, il va falloir appliquer une épaisseur selon la conductivité fournie (prenez la moyenne ?=0, 040). Pour évaluer cette consistance, on pose : e = 0,040 x 6, ce qui fait e = 0,24 m, soit e=24 cm.

Quel est le meilleur isolant pour les combles?

Il n’existe pas à vrai dire, un isolant particulièrement meilleur que les autres sur tous les plans. Si vous cherchez un matériau d’isolation, votre choix dépendra notamment des éléments suivants :

  • votre budget,
  • vos préférences,
  • la nature de vos combles,
  • le caractères écologique du matériau isolant comme la laine de bois ou le chanvre,
  • etc.

Le meilleur isolant est donc celui qui correspond à vos besoins. En matière d’épaisseur par exemple, un isolant efficace est celui dont la couche est suffisamment épaisse. Cela augmente le niveau d’isolation pour une meilleure inertie thermique. Dans ce cas, optez pour de la laine de mouton par exemple pour bénéficier d’une bonne épaisseur. Cependant, s’il s’agit de combles aménagés, il va falloir optimiser l’espace en choisissant un matériau plus performant, mais beaucoup moins épais comme le polystyrène.

Le coût d’isolation de la toiture de votre grenier dépend majoritairement du prix de la matière isolante utilisée. Ainsi, il vous faut choisir un corps isolant qui présente un rapport qualité-prix très intéressant. Cela vous permettra de faire des économies sur l’ensemble de l’installation. Par ailleurs, le meilleur isolant thermique est avant tout, un isolant écologique qui respecte l’environnement. Son utilisation ne représente aucun danger ni pour les humains ni pour l’environnement. C’est le cas par exemple de la laine de bois qui est un isolant naturel d’origine végétale. Il est à la fois efficace et biodégradable. Enfin, le meilleur isolant thermique est celui qui est facile à poser, quelle que soit la nature des combles. C’est pour cette raison que les isolants en rouleau ainsi que ceux en flocon sont les plus recommandés pour une installation aisée sans la moindre utilisation d’équipements spéciaux.

Le choix de l’isolant adéquat pour l’isolation de vos combles est une phase délicate, tellement les options sont multiples. Ces matériaux se déclinent en deux catégories : isolants traditionnels et isolants naturels.

Isolants traditionnels

Ils sont les plus employés depuis des années pour l’isolation des combles.

Isolant polyuréthane

On l’achète sous forme de plaques compactes, solides et étanches. Il est plus efficient pour une isolation phonique que thermique. C’est la meilleure solution pour obtenir une grande qualité d’isolation. Cependant, il n’est pas écologique.

Isolation cellulose

La ouate de cellulose est un isolant idéal pour des travaux d’isolation dans tous les types de combles, aménageables ou perdus. Elle possède une très bonne performance thermique sous planchers, plafonds, cloisons, murs, toiture et sur supports en bois ou en métal. Elle peut être posée par épandage ou soufflage.

Isolation polystyrène

En forme de plaques, le polystyrène se décline en polystyrène expansé (RSE) et polystyrène extrudé (XPS). Facile à installer, il présente une grande résistance mécanique aux charges. Avec sa peau à superficie étanche, il constitue un bon isolant compact, économique et écoresponsable. Cette isolation convient lorsque vous avez des surfaces régulières à isoler. De même, choisissez-la si vous êtes en quête d’un isolant qui résiste à l’humidité.

Laine de roche

Elle est très prisée pour l’isolation des combles. Elle possède plusieurs formes de conditionnement en flocons, en panneaux, en rouleaux, etc. Cela lui permet de s’adapter à diverses configurations. Elle est idéale pour ceux qui cherchent un matériau performant et bon marché.

Laine de verre

La laine de verre est un isolant phonique et thermique convenable pour isoler les combles. On peut l’utiliser aussi bien pour les toits, les cloisons, que pour les sols. Habituellement en forme de matelas, elle est simple à installer avec un bon rapport qualité/prix.

Mousse isolante

Disponible en bombe et en projection, la mousse isolante est un isolant très performant en matière d’isolation thermique ou phonique. Elle peut aussi bien être posée dans les grands espaces que les petits. Elle est compacte, respectueuse de l’environnement et jouit d’un impact environnemental très réduit.

Isolants naturels

Chanvre, lin, coton, laine de bois… les isolants naturels sont nombreux sur le marché.

Isolation chanvre

Cet isolant naturel s’emploie comme la laine de roche ou de verre. Il possède un très bon pouvoir isolant. C’est un matériau sain et écoresponsable. Mais il coûte plus cher que les matières standards.

Laine de bois

Elle est traitée pour résister aux insectes xylophages pendant une longue durée. Sous forme de panneaux, elle fournit une excellente qualité d’isolation par la faveur du déphasage thermique du bois. Cette caractéristique fait d’elle un isolant performant en été comme en hiver. Elle est à choisir lorsque vous avez un budget un peu plus important et que vous cherchez un isolant écologique

Lin

La laine de lin est un matériau conçu à partir des fibres et ayant subi un traitement pesticide et fongicide. Elle dispose d’un bon pouvoir isolant. Avec son apparence en panneaux ou rouleaux, elle assure l’isolation phonique et thermique des combles, cloisons, murs, plafonds et planchers, etc.

Coton

Le coton est un isolant avec un bon comportement hygroscopique. Il est traité contre les champignons, les moisissures et les insectes. Il se présente sous forme de panneaux de 5 cm à 20 cm de rouleau. Il est idéal pour isoler les combles, murs, toitures, planchers et cloisons. Il résiste bien dans le temps.

Comment isoler mon grenier à petit prix?

isoler-combles-grenierL’isolation des combles de grenier peut être réalisée avec des techniques et des matériaux moins coûteux que d’autres. Ici, nous allons prioritairement distinguer deux cas : les combles perdus et les combles aménagés (voir notre article  Comment aménager un grenier soi-même en 10 étapes).

Dans le premier cas, une solution d’isolation thermique bien élaborée est susceptible de réduire considérablement votre facture d’électricité. Elle permettra de ramener à un taux zéro, la surconsommation d’énergie due au chauffage ou à la climatisation.

Ainsi, une méthode simple et moins chère pour des combles perdus est le soufflage de la laine minérale en vrac avec un appareil d’aération. Les matériaux d’isolations économiques pour cet usage sont la laine de roche, la laine de verre, la laine de chanvre et la ouate de cellulose.

D’autre part, pour isoler des combles aménagés, la paille, la laine de bois, les laines minérales, mais aussi la ouate de cellulose sont les plus économiques. Le rendu est beaucoup plus intéressant puisqu’il faudra conserver l’espace. En prime, vous bénéficiez d’une isolation thermique réussie et efficace.

Conclusion

Au total, isoler les combles de grenier est indispensable pour garantir une meilleure capacité thermique et un meilleur score au PEB.

Isoler les combles procure de nombreux avantages. Par exemple, ces travaux permettent de réduire la facture d’énergie, de limiter les nuisances sonores et de valoriser votre habitation.

You might also like

Comments are closed.