Des plantes d’intérieur pour la déco mais aussi pour la santé

Si vous passez souvent du temps dans des espaces clos, mais que vous souhaitez tout de même respirer un air frais et non pollué, pensez à végétaliser votre logement et à le garnir avec des plantes d’intérieur.

Améliorer la santé et le bien-être des occupants avec des plantes d’intérieur

L’homme moderne passe 80 à 90 % de sa vie dans des espaces clos, que ce soit au travail, chez lui ou dans les transports. Le fait que nous nous sentions bien ou non dépend de l’interaction d’un certain nombre de facteurs qui influencent plus ou moins notre santé et notre bien-être. Parmi ceux-ci la qualité de l’air et inversement la concentration de polluants dans l’air, etc. La qualité de l’air y est souvent loin d’être optimale et peut même être deux à cinq fois plus polluée qu’à l’extérieur.

La végétalisation des habitats est un moyen peu coûteux et efficace d’améliorer considérablement la qualité de l’air intérieur. Quelques plantes suffisent à augmenter sensiblement l’humidité de l’air, qui devrait idéalement se situer entre 40 et 60 pour cent, afin de prévenir par exemple les maladies respiratoires, la peau sèche, les yeux fatigués ou encore les infections virales.

Les plantes d’intérieur purifient l’air des substances toxiques, réduisent la pollution par les particules fines et améliorent l’air respirable en consommant du dioxyde de carbone et en produisant de l’oxygène. Les plantes vertes font évaporer de l’eau par leurs feuilles, qui est ensuite libérée dans l’air ambiant. Elles régulent ainsi l’humidité de l’air de manière naturelle. Grâce à la photosynthèse et à l’évaporation de l’eau d’arrosage, la présence de plantes dans votre intérieur réduit le stress quotidien, régule l’humidité et l’oxygène et purifie l’air.

En outre, les murs végétaux sont aussi recommandés : grâce à leur technologie sophistiquée, ils sont de véritables miracles en matière de climat intérieur et augmentent les effets positifs sur l’humidité, la qualité de l’air et l’acoustique de la pièce.

Propriétés des plantes d’intérieur

propriete plantes-interieur

  • Les plantes purifient l’air et stockent les polluants : La NASA a publié une étude en 1989, il apparaît que ce sont surtout le lierre, la feuille unique et le lys vert qui absorbent les polluants et ont ainsi un effet positif sur l’environnement. Les plantes à nombreuses grandes feuilles, comme le dragonnier, fixent également la poussière et humidifient l’air en évaporant l’eau d’arrosage.
  • Réduire le stress grâce aux plantes : Vos plantes d’intérieur ne sont pas seulement belles, elles vous aident aussi à vous détendre. Il suffit de regarder vos plantes préférées pour que les hormones de stress diminuent. Mais vos plantes ont un effet particulièrement bénéfique sur votre bien-être si vous vous en occupez.
  • Les plantes rendent plus productif : Ce n’est pas un hasard si les plantes d’intérieur sont souvent présentes dans les bureaux. Les postes de travail entourés de plantes sont censés augmenter la productivité. Il est possible que l’effet purificateur de l’air ou la transformation du dioxyde de carbone en oxygène y contribuent en augmentant l’énergie.

Plantes pour purifier l’air intérieur

philodendron-Plantes pour purifier air

  1. Lierre (Hedera helix)
  2. Fleur de lune (Spathiphyllum)
  3. Chanvre arctique (Sansevieria)
  4. Figuier de Barbarie (Ficus benjamina)
  5. Dracaena (Dracaena fragrans, Dracaena massangeana et Dracaena marginata)
  6. Chrysanthème (Chrysanthemum morifolium)
  7. Chlorophyton chevelu (Chlorophytum elatum)
  8. Epipremnum aureum
  9. Philodendron

Différentes plantes d’intérieur et différentes propriétés

Il existe des espèces particulièrement adaptées à différents usages. Vous pouvez donc choisir des plantes d’intérieur spécifiques pour chaque pièce de votre maison. Voici quelques suggestions sur la meilleure façon d’aménager vos pièces avec des plantes.

Plantes pour votre Chambre à coucher

La chambre est la pièce de la maison qui doit disposer de la meilleure qualité de l’air. Dans la chambre à coucher, le figuier (Ficus Benjamina) est recommandé, car il est très facile à entretenir et robuste. Vous obtiendrez gratuitement une purification de l’air et une portion supplémentaire d’oxygène avec cette plante si vous la placez dans un endroit agréablement lumineux et si vous l’arrosez régulièrement. Le chanvre, les orchidées ou l’aloe vera sont de bonnes alternatives conviennent aussi parfaitement. Ces plantes ont la capacité de transformer le dioxyde de carbone en oxygène pendant la nuit.

Quelle plante mettre dans une cuisine

Dans la cuisine, le lierre, la fougère ou les plantes aromatiques sont les meilleurs compagnons, car elles filtrent bien les polluants contenus dans les vieux plans de cuisine. Le lierre, par exemple, aime les endroits clairs et pas trop ensoleillés et est très flexible en ce qui concerne l’approvisionnement en eau.

Bureau, pièce dotée d’un ordinateur

Si vous avez une pièce chez vous pour travailler ou simplement une salle informatique, le chrysanthème est votre compagnon idéal dans cette pièce. Grâce à sa capacité unique à purifier efficacement l’air pollué par les émissions des imprimantes ou la fumée de cigarette, cette plante crée un climat agréable et sain dans le bureau.

La meilleure plante à mettre dans une salle de bains

meilleure plante intérieurL’aglaonema est une plante tropicale qui s’accommode très bien d’une forte humidité. L’Aglaonema aime que la terre soit humide, tout comme une pièce lumineuse. Dans des conditions appropriées, cette plante se fera un plaisir de filtrer les polluants de l’air pour vous.

Produits chimiques dans la maison

Le trichloroéthylène, par exemple, se trouve souvent dans :

  • les vernis,
  • les peintures,
  • les colles,
  • les encres d’imprimerie,

et est considéré comme un poison potentiel pour le foie.

Le formaldéhyde est une substance cancérigène qui s’échappe souvent :

  • des colles,
  • des insecticides,
  • des moquettes,
  • des matériaux en bois,
  • dans la fumée de cigarette.

Le benzène, également cancérigène, est un solvant très utilisé dans l’essence, les peintures, les huiles, le caoutchouc, etc.

Un air intérieur pollué par ces produits chimiques peut, bien entendu, entraîner de nombreux problèmes de santé. Il existe déjà un nom pour les symptômes qui en résultent. On les appelle dans leur ensemble le syndrome des bâtiments malsains ou la maladie des bâtiments.

Comment s’apercevoir quand une maison est malsaine ?

Yeux qui piquent, muqueuses irritées, peau qui démange, maux de tête, fatigue. Il n’est pas rare que les personnes qui passent beaucoup de temps à l’intérieur se plaignent de symptômes du syndrome des bâtiments malsains. Ce terme est utilisé pour décrire des troubles non spécifiques liés au temps passé dans les bâtiments.

Les causes possibles des problèmes de santé peuvent être :

  • une exposition accrue aux polluants,
  • une climatisation mal entretenue,
  • un manque d’aération,
  • des conditions climatiques inappropriées.

Pour les remèdes possibles, l’utilisation de plantes d’intérieur permet dans tous les cas de prévenir dans une large mesure les troubles typiques tels que les rhumes, les troubles oculaires, la fatigue et les maux de tête.

Conclusion

Les plantes d’intérieur ont une double fonction. La première, elles sont esthétiques et embellissent votre intérieur. La seconde, elles améliorent la qualité de l’air et rendent les espaces de vie plus agréables.

 

You might also like

Comments are closed.