Que faut-il savoir sur l’entretien de votre chaudière au fioul ?

Entretien d'une chaudière au fioul : les étapes à suivre !

Après l’installation d’une chaudière, il est demandé, par obligation légale, d’effectuer un entretien chaque année. Pour se faire, un bon nombre de français contactent des professionnels pour procéder à l’entretien de leur chaudière au fioul, qui est obligatoire depuis 2009. En effet, ce type d’opération permet de vérifier l’état du matériel en question et de changer celui qui a été usé pendant l’année.

Dans cet article, nous verrons pourquoi il est important d’entretenir une chaudière au fioul, à quel moment il est préférable de le faire et quelles sont les étapes de cette opération.

Pourquoi procéder à l’entretien de votre chaudière au fioul ?

C’est en 2009 qu’a été rendue obligatoire la révision annuelle des chaudières par un plombier chauffagiste certifié en France. Entretenir sa chaudière au fioul est important pour différentes raisons. Cela permet non seulement de rallonger la durée de vie de cette dernière, mais lui permet aussi d’être plus performante tout en faisant des économies d’énergie. Par ailleurs, un entretien régulier permettra d’éviter les accidents, sans compter que cela va aussi diminuer les émissions nocives pouvant polluer l’air comme le monoxyde de carbone. Faire réviser sa chaudière est aussi un moyen de contrôler celle-ci et de procéder à des réparations en évitant d’autres réparations supplémentaires souvent très coûteuses. Il vaut mieux donc mettre le prix pour effectuer la vérification de votre chaudière afin d’éviter la panne et de devoir payer encore plus chers pour un dépannage.

L’entretien d’une chaudière est une obligation légale. C’est pourquoi un contrat d’entretien chaudière a été mis en place afin d’archiver tous vos entretiens annuels et autres prestations comme une simple visite de contrôle par exemple.

Votre chaudière est révisée par des professionnels qui enverront 15 jours après la date de l’entretien une attestation vous donnant le droit d’être couvert par une assurance en cas d’accident. Si vous ne possédez pas ce justificatif, l’assurance aura le droit de refuser de prendre en charge les frais liés à l’entretien de votre chaudière.

Si vous êtes locataire, toutes interventions liées à la chaudière de la maison que vous louez est à votre charge et non à celle du propriétaire.

A quel moment faut-il procéder à l’entretien d’une chaudière au fioul ?

Le printemps et l’été sont les saisons idéales pour solliciter l’aide d’un professionnel afin de faire réviser votre chaudière au fioul. L’objectif ici sera d’effectuer cet entretien avant l’arrivée de l’automne, car c’est pendant cette saison qu’une chaudière commence à être nécessaire. Donc, il faudra être sûr que l’équipement fonctionne comme il faut avant l’arrivée de l’hiver afin d’éviter les pannes et les accidents.

Un professionnel spécialisé et agréé aura besoin de différents outils afin de réaliser l’entretien de votre chaudière au fioul. Hormis la caisse à outils classique, d’autres éléments sont nécessaires pour cette opération tels qu’un aspirateur professionnel, des brosses de nettoyage, un appareil analyseur de combustion ainsi qu’une lampe adaptée pour éclairer le matériel.

Il faut prévoir généralement entre 80€ et 190€ pour un pour un entretien annuel. Le prix comprend la vérification et le nettoyage de votre chaudière ainsi que l’intervention du chauffagiste.

La révision de votre chaudière au fioul : un long processus !

Dans cette partie, nous détaillerons les étapes de révision de votre chaudière au fioul. Les voici :

  • Nettoyer le corps de chauffe et du foyer ;
  • Vérifier et nettoyer le brûleur ;
  • Régler l’accroche-flamme ;
  • Nettoyer les filtres ;
  • Procéder au ramonage des conduits d’évacuation

chaudiere-1-euro

Nettoyer le corps de chauffe et du foyer

Le professionnel commencera par démonter la trappe d’acier ainsi que la plaque d’isolation pour accéder à l’intérieur de la chaudière. Le premier objectif sera de nettoyer tout l’intérieur de votre chaudière au fioul, en utilisant une brosse métallique ou un aspirateur. Ensuite, il va prendre le soin de bien nettoyer tous les éléments qu’il aura retirés par nécessité.

Vérifier et nettoyer le brûleur

Le brûleur est l’une des pièces situées au centre de votre chaudière, et c’est lui qui est responsable de la combustion de cette dernière. Le professionnel devra donc minutieusement nettoyer cet élément après l’avoir retiré. Il devra aussi vérifier son état avant de le remettre en place.

Régler l’accroche-flamme

L’accroche-flamme est une pièce dont le but sera de doser la quantité de fioul et d’air qui est transportée dans la chaudière pour pouvoir garder allumée la flamme de cette dernière. Sa révision annuelle est l’occasion de la nettoyer, de la vérifier, de la régler ou de la changer si celle-ci est usée.

Nettoyer les filtres

Il faut savoir qu’une chaudière au fioul possède deux filtres, à savoir des filtres à fioul et des préfiltres, qui eux, sont facultatifs. Chaque année, ces 2 types de filtre doivent être démontés, retirés, nettoyés et changés si nécessaire.

Nettoyer le gicleur

Pour enlever les saletés incrustées dans votre gicleur, munissez-vous d’une brosse à crin et frottez délicatement la partie où il y a les petits trous . Il est fortement recommandé de remplacer régulièrement votre gicleur afin de réduire les risques d’une panne de chauffage mais aussi pour améliorer votre consommation d’énergie.

Procéder au ramonage des conduits d’évacuation

Les conduits d’évacuation ont pour but de transporter la fumée par la combustion du fioul. Il faudra donc vérifier si ces derniers sont en bon état et nettoyer la suie qui s’est accumulée durant l’année, et ce, grâce à des hérissons de ramonage. Si ces conduits sont en mauvais état, il faudra bien évidemment les remplacer.

Le fonctionnement d’une chaudière au fioul

Le fonctionnement d’une chaudière au fioul et gaz reste pareil. L’eau, aussi appelé « liquide caloporteur » circule dans la chaudière tout autour du foyer. Ce liquide monte en température et une fois à la bonne température, le liquide poursuit sa course vers les émetteurs de chaleur.

Chaudiere-tuyaux-travaux

Pour un système plus écologique, vous avez la possibilité de vous orienter vers une chaudière à condensation. Elle a la capacité de récupérer sa production d’énergie grâce à la vapeur d’eau qu’elle produit lors de sa combustion. En plus de consommer moins de fioul ou de gaz, vous aurez un bon impact sur l’environnement en limitant les émissions polluantes.

Le prix de d’une chaudière à condensation est certes plus élevé qu’une chaudière basique mais vous verrez la différence à long therme sur vos factures, jusqu’à 30% d’économie.

You might also like

Comments are closed.