Quelles sont les meilleures options pour refaire un plafond ?

Refaire un plafond : quel est le revêtement à privilégier ?

Si votre plafond commence à changer de couleur et à s’abîmer, peut-être que le temps est venu pour vous de le refaire.

Nous allons, dans cet article, vous montrer quels sont les différents types d’enduit pour votre plafond, afin que ce dernier retrouve une nouvelle jeunesse. Nous allons aussi vous donner les meilleures astuces pour préparer votre plafond avec simplicité et efficacité.

Pourquoi refaire son plafond ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le plafond est important dans une maison, et il l’est encore plus lorsqu’il est en bon état. Il faut savoir qu’un « bon » plafond va non seulement renvoyer beaucoup plus de lumière, mais il rendra aussi votre intérieur plus beau.

En ce qui concerne les plafonds qui sont abîmés par l’humidité, sachez que cela n’a rien de sain et de bénéfique pour la maison, surtout si vous avez des enfants. C’est pour cela que refaire son plafond s’avère nécessaire, et une fois les travaux terminés, vous remarquerez que tout changera dans la pièce.

Les plafonds sont généralement à refaire après quelques années, et ce, même si la peinture et le revêtement des murs se font plus souvent, car c’est ce qu’on regarde en premier quand on entre dans une pièce.

Si certains plafonds ne souffrant pas d’humidité méritent quelques coups de peinture, il n’en est pas de même pour les plafonds abîmés par la moisissure, l’humidité, les fissures ou encore la peinture qui s’écaille. Une rénovation digne de ce nom devra donc être effectuée dans les plus brefs délais.

Que faut-il faire avant de rénover son plafond ?

Il est nécessaire de préparer la pièce avant de commencer les travaux du plafond. Pour cela, vous devez vider tous les objets présents dans la pièce comme :

 refaire-un-plafond

  • les meubles ;
  • les tapis et les tableaux ;
  • les lampes et les luminaires ;
  • mettre une bâche sur les meubles que vous ne pouvez pas déplacer.

Vous devez aussi nettoyer votre plafond, et il faut qu’il soit lisse pour faciliter le travail. Et n’oubliez pas de le sécher à l’air libre pour que l’enduit fasse effet .

Comment nettoyer un plafond qui présente des traces d’humidité ?

Il est important de lutter tout d’abord contre l’humidité avant de procéder à quoi que ce soit. Si l’humidité vient de la pièce supérieure, il va donc falloir y remédier, car si les traces d’humidité et de moisissures s’enlèvent au nettoyage, il est fort probable qu’elles réapparaissent très vite.

Le plafond pourra ensuite être enduit ou bien recevoir du crépi, voire de la peinture. Sinon, rien ne pourra adhérer correctement.

Comment nettoyer un plafond abîmé ?

Voici ci-dessous les étapes pour rendre votre plafond apte à être rénové :

  • grattez la peinture qui commence à s’écailler dans votre plafond ;
  • si votre plafond est peint avec de la peinture brillante, il faut gratter au papier de verre ;
  • n’oubliez pas de reboucher tous les trous existants avec de l’enduit ;
  • lissez tout le plafond avec de l’enduit, puis poncez de façon légère .

Bien entendu, il faudra ensuite dépoussiérer le tout.

Comment faire pour choisir l’enduit de son plafond ?

Votre plafond pourra être rénové de différentes manières, mais l’enduit reste une bonne alternative si vous ne voulez pas faire de faux-plafonds. Voici les types d’enduit qui existent :

  • l’enduit à la chaux ;
  • l’enduit à la terre ou bien à l’argile ;
  • l’enduit au plâtre ;
  • l’enduit au ciment.

peinture-plafond

L’enduit à la chaux

Il reste le meilleure choix, car il est à la fois doux, esthétique, résistant, fongicide, perspirant et surtout facile à nettoyer. Ce type d’enduit va non seulement faire éviter les condensations, mais aussi évacuer toute l’humidité vers l’extérieur. C’est vraiment le meilleur enduit.

L’enduit au ciment

Il est quant à lui très résistant, et vous pourrez l’appliquer avec une taloche, mais aussi avec un rouleau acrylique, voire avec votre main quand c’est nécessaire.

Utilisez un couteau à enduire pour bien étaler le produit, et commencez toujours de l’intérieur vers l’extérieur.

Notez aussi qu’il est préférable de mettre une couche d’au moins 0.5 mm, en veillant à ce que l’enduit soit bien étalé sur des petites zones. Une fois qu’il est posé et bien lissé, laissez-le sécher, puis poncez et le tour est joué !

You might also like

Comments are closed.