Nos astuces pour poser du placo sans rail correctement

Poser du placo sans rail : astuces et méthodes

Le placo plâtre est un matériau de construction qui est composé de plâtre moulé, et qui s’insère entre deux fines couches de carton, pour former une plaque qui se met comme finition sur les murs et les plafonds d’intérieurs de maison. Mais le placo plâtre peut être utilisé également pour la fabrication des murs de cloisons, qui ne seront pas considérés comme des murs porteurs. Le placo plâtre pour bâtiment est un nom d’une marque déposé par Saint-Gobain, une société connue dans le domaine de la construction, qui représente les plaques de plâtre. Plus tard, le mot placo est devenu commun quand nous parlons des différents matériaux utilisés pour les travaux.

Avoir les données nécessaires pour poser du placo sans railplaco-bois

Le type de plaque de plâtre le plus célèbre dans le monde de la construction est appelé placo plâtre BA 13, c’est le type standard le plus ancien, et qu’on retrouve dans tous les magasins de ventes de matériaux de construction. Cette plaque est fixée à l’aide de vis sur un système d’ossature en métal, l’épaisseur de cette plaque est de 13 mm, et sa largeur varie de 600 à 1 200 mm, et est disponible également en plusieurs longueurs, entre 2 000 et 3 600 mm. Elle ne détient pas de caractéristiques spéciales, sauf pour l’utilisation dans une pièce sèche d’un appartement, maison, ou villa pour des faux plafonds et des cloisons. Quelques outils sont indispensables dans la mise en place d’un placo sans rail, pour titrer les joints et réaliser la finition, pour que cela soit un travail irréprochable, il faut se munir de :

  • une spatule à plâtre ;
  • un couteau à joints ;
  • un couteau mastic ;
  • un grattoir mural ;
  • une spatule de plâtrier.

Toute construction de murs en placo plâtre ou de plafond sans rail n’est pas une tâche facile à réaliser, ces éléments ne sont que des outils qui vous aideront à la pose, mais il est conseillé de bien se renseigner avant de se lancer dans les travaux de votre maison. Cependant, il y a deux choix qui s’offrent à vous, faire appeler un professionnel du bâtiment pour la rénovation, et spécialement un expert en plafonnage ou plaquiste, qui vous garantira une pose correcte, ou alors prendre les choses en main et faire les travaux par soi-même, dans les deux cas il y a des étapes et conseils à respecter.

Faire appel à un expert pour poser du placo sans rail

Il est assez évident qu’une pose de placo sans rail au mur ou au plafond est une affaire qui se trouve être épineuse à réaliser, il est dans ce cas très fortement conseillé de solliciter l’aide d’un connaisseur dans le domaine, car des règles et des principes de pose sont à respecter pour obtenir un résultat efficace. En effet, ce prestataire peut intervenir dans les chantiers en construction, ou même dans un appartement et une maison en rénovation. Cet avantage vous offre son expertise dans le domaine, en plus de l’expérience acquise au fil des années. Le savoir-faire d’un plaquiste arrive à mettre à disposition du demandeur la sécurité garantie de la pose du placo sans rail au mur ou au plafond, d’un travail avec finitions assurées, d’une rapidité exemplaire et d’un travail à la perfection. De plus, les personnes qui offrent leurs services de plaquistes n’appliquent pas de prix exorbitants pour les clients, il est donc tout à fait abordable financièrement parlant de laisser cette tâche délicate entre les mains d’expert, pour avoir une bonne garantie de pose d’un placo plâtre sans rail. Il vous reste à demander des devis pour comparer les prix et obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Poser du placo sans rail soi-même plaque-bois

Il existe une catégorie de personnes qui désirent prendre la main sur les travaux et décident de poser le placo sans rail au mur ou au plafond de leur propre chef, et de se dire que si cette action ne réussit pas, ils n’auront personne à part eux-mêmes à blâmer. Cependant, pour éviter cela, quelques étapes et conseils sont à appliquer pour une installation optimale. La première étape est de mettre en place l’ossature qui est un support généralement en bois ou en métal, qui se fixe en parallèle au sol et au plafond sur lequel vous fixer les montants. La deuxième étape est de mettre un isolant, vous devez coller parfaitement l’isolant aux montants pour garantir une bonne isolation. La laine est un bon choix d’isolation naturelle. On arrive à la troisième étape qui est de poser les placo sans rail, et pour que cela soit convenable, prendre les bonnes mesures et dimensions est indispensable. Aligner les placo et les fixer au support, tout en faisant attention à ne pas trop visser pour ne pas risquer de fissurer les plaques. En dernière étape, il est primordial de lisser les jointures entre les plaques, pour avoir un résultat parfait et sans défauts. Pour cela, vous aurez besoin d’un enduit. C’est l’enduit qui permettra de cacher les traces laissées par les vis ou l’assemblage des plaques.

You might also like

Comments are closed.