Isoler le plafond d’un garage pour éviter les pertes thermiques

Posséder une maison avec un garage intégré peut être pratique du point de vue de l’accessibilité, mais cela peut entraîner des problèmes auxquels on ne pense pas forcément. Dans cet article, voyons pourquoi et comment isoler le plafond de votre garage.

Pourquoi est-ce important d’isoler le plafond du garage ?

Isolation thermique du plafond du garage

isoler-plafond-garageLe garage provoque de fortes déperditions thermiques surtout quand il est situé sous un étage de la maison. Ceci fait qu’en hiver il est la partie la plus froide de la maison. Cela énormément sur la quantité d’énergie nécessaire au maintien de la température des différentes pièces situées au-dessus. Conséquence, vous dépensez énormément en énergie pour réchauffer ces pièces soit pour les refroidir, selon la saison. Pour y remédier, il est recommandé d’isoler le plafond du garage afin de limiter l’effet des déperditions sur les autres pièces.

Lorsque l’air froid se déplace dans le garage, il rend le plafond plus froid, ce qui se traduit par un plancher froid au-dessus du garage. L’isolation du plafond du garage vient donc réduire les déperditions de chaleur de la pièce situé au-dessus, souvent une chambre, vers le garage. Par ce moyen, vous conservez la température normale des pièces voisines et économiserez de l’énergie à les réchauffer ou les refroidir.

Avoir une chambre froide peut être acceptable en été, mais cela peut devenir inconfortable en hiver. Le garage est la pièce la plus froide de la maison et la quantité de déperdition dépend de nombreux facteurs, tels que la taille de la porte de garage et le manque d’isolation.

Isolation phonique du garage

Les garages intégrés ne se contentent pas de faire entrer de l’air froid, mais permettent aussi au bruit de se propager. Un garage est souvent utilisé comme une extension de l’espace habitable, il est donc normal d’entendre le bruit de la machine à laver ou d’autres bruits associés à l’espace. Si votre garage est également l’endroit où vos enfants jouent, par exemple, une bonne isolation phonique permettra d’éviter la transmission des sons et bruits.

Quels matériaux isolants choisir ?

Vu l’importance de l’isolation du plafond de votre garage, il est conseillé que celui-ci soit réaliser avec des matériaux appropriés. Vous avez la possibilité de choisir entre trois grandes familles de matériaux reconnues pour leur efficacité dans l’isolation de plafond de garage. Il s’agit de :

Les isolants minéraux

Les isolants minéraux tels que la laine de verre, la laine de roche et la perlite ont une performance thermique très élevée. Ils disposent également d’excellentes qualités de résistance au feu ce qui fait d’eux des matériaux très sollicités pour l’isolation des garages. Les laines de verre et de roche sont perméables mais retrouvent leurs qualités après un séchage naturel alors que la perlite est imputrescible.

Pour le faire vous-même, nous vous recommandons d’utiliser de l’isolant en fibre de verre vendu en rouleaux ou en paquets (sections prédécoupées) pour isoler vous-même votre garage. C’est le choix le plus facile pour le bricolage.

Avantages des rouleaux et des matelas d’isolation en fibre de verre

  • Facile à manipuler et à utiliser entre deux encadrements.
  • Peut être utilisé dans tous les domaines – sols, murs et plafonds.

Si vous préférez utiliser un autre type d’isolant, il est préférable de faire appel à un professionnel. Certains matériaux sont plus difficiles à trouver, plus chers et exigent une plus grande expérience pour leur installation.

Les isolants naturels

On retrouve parmi les isolants naturels la laine de coton, les fibres de bois, le liège, le chanvre et bien d’autres matériaux. Ils possèdent aussi une excellente qualité au niveau thermique à l’instar des isolants minéraux et sont recyclables. Le liège est hydrofuge et imputrescible alors que le chanvre craint l’humidité. Leur prix est par ailleurs un peu plus élevé.

Les isolants synthétiques

Le polyuréthane et le polystyrène expansé ou extrudé sont des isolants synthétiques qui disposent d’une bonne performance au niveau thermique mais sont moins efficaces en termes d’isolation phonique. En cas d’incendie, ils dégagent assez de fumées dangereuses pour la santé. Vous pouvez retrouver ces isolants sous formes panneaux rigides, ce qui facilite leur installation.

Peu importe l’isolant pour lequel vous optez, vous devez veiller à ce qu’ils remplissent les trois critères suivants : une forte résistance thermique (R), une faible conductivité thermique et la résistance au feu (incombustible). Ces critères garantissent la fiabilité d’un isolant pour plafond de garage.

Avantages et inconvénients des panneaux isolants structurels en polystyrène :

  • Doivent être coupés pour s’adapter aux tuyaux, aux sorties, etc.
  • Pas structurel, on ne peut rien y clouer.
  • Les insectes et les parasites peuvent y passer.
  • Étanches à l’air : ils peuvent nécessiter une ventilation à l’air frais pour respecter les codes de sécurité et de construction.

Comment placer l’isolant ?

La mise en place de l’isolant contre le plafond de votre garage dépend de la forme et du type de ce dernier. Si vous disposez déjà d’un faux plafond installé contre celui-ci, vous aurez juste à insérer l’isolant entre le plafond et le faux plafond. L’installation doit être soigneusement faite de façon à ne laisser le moindre espace dans l’isolant utilisé.

L’isolation en fibre de verre a différentes valeurs R. Cette valeur mesure la résistance à la chaleur de certains matériaux d’isolation des bâtiments. Par conséquent, plus la valeur R est élevée, plus la capacité d’isolation est grande.

Comment isoler le plafond de votre garage

Prévoyez des lunettes et des gants et manches longues. La fibre de verre peut irriter votre peau.

Préparez le travail d’isolation

Si le plafond du garage est recouvert de plaques, vous devrez les retirer. S’il est brut, vous devrez poser un lattage pour faire tenir l’isolant. Veillez à bien nettoyer les saletés et les cavités.

Remplissez les trous et les fissures avec de la mousse expansive.

Posez l’isolant en fibre de verre

Agrafez la face en papier de l’isolation sur le lattage en prenant soin de bien faire se superposer le pare-vapeur dans lequel la laine de verre est enroulée.   Placez un morceau de bois sur l’isolant pour vous aider à couper l’isolant à la bonne taille.

Recouvrez l’isolant avec du placoplâtre

Vissez et collez le placoplâtre sur le montant. Ne laissez pas le papier de l’isolation exposé. Il y a un risque d’incendie.

Isolez aussi votre porte de garage

L’isolation d’une porte de garage peut être plus compliquée que l’isolation des murs et du plafond. La solution la plus simple consiste à acheter une porte déjà isolée. Si vous préférez réduire les coûts et vous en tenir à l’option de bricolage pour l’isolation d’une porte de garage, il existe des kits d’isolation de porte de garage. Le processus doit être assez similaire à celui de l’isolation des murs et du plafond.

Lorsque vous isolez la porte, vous lui ajoutez du poids. Vous devez souvent changer les ressorts pour maintenir la tension et l’équilibre afin qu’elle reste bien fermée. C’est pourquoi il peut être plus facile d’obtenir une porte déjà isolée ou de faire appel à un professionnel.

Conclusion

L’isolation du plafond du garage est essentielle, car la chaleur monte et s’échappe par le toit. Vous devez vous assurer que le haut du garage est protégé pour emprisonner la chaleur.

L’isolation du plafond du garage permet non seulement de conserver la température des pièces au-dessus et par conséquent d’économiser une bonne partie de l’énergie utilisée pour les réchauffer. Pour avoir un résultat satisfaisant, il est important de se servir des matériaux adéquats qui combinent performance et durabilité et que ces matériaux soient mis en œuvre dans les règles de l’art.

You might also like

Comments are closed.