Comment réussir à faire un joint placo ?

Faire un joint en placo : les astuces d'une bonne application

Vous êtes en train de faire la rénovation de votre maison ? Vous avez peut-être besoin de créer une cloison ou un faux plafond avec des plaques de plâtre ? L’enduit est donc très important. Mais comment faire des joints en placo ? Pendant les travaux de votre maison, faire des joints en placo est souvent obligatoire. Les joints en placo servent à remplir les espaces entre chaque plaque de plâtre afin que votre finition soit la plus harmonieuse et qu’elle ne permette pas de voir l’armature de chaque plaque. Les bandes à joint permettent de terminer la cloison en ce qui concerne les angles rentrants ou saillants.

La bonne manière de lier et de fixer les plaques de plâtre sur un mur, est l’une des étapes les plus importantes de la réalisation, elle se tient en finitions, grâce au jointement, qui nécessite de placer des joints entre deux placo plâtre pour une meilleure tenue. Aucune visibilité sur la liaison et une surface parfaitement lisse pour ne laisser apparaître aucune bosse ou fissure. Hormis l’apparence esthétique qu’offrent les joints placo plâtre, ils permettent aussi une meilleure assurance sur l’obtention d’une isolation acoustique, mais également thermique pour la pièce de la maison où les placo plâtre sont installés.mur-platre

Les mesures à prendre avant de faire un joint placo

La réalisation des joints permet d‘assurer la solidité du travail, la qualité des joints va également permettre d’éviter une fissure et la compatibilité avec tous les types de finitions, peu importe :

  • peinture ;
  • papier peint ;
  • carrelage.

Pour une bonne réalisation du travail, il faut se munir des produits nécessaires, qui sont le sac mortier MAP, qui est idéal pour les travaux de rebouchage avec un seau d’enduit prêt à l’emploi placomix Lit, des bandes à joints placo et une bande armée placo également. Et les outils comme les couteaux à enduire fin et large, une cisaille, un plâtroir et un mélangeur accompagné de sa perceuse. Avant de commencer, il faut vérifier quelques points d’usage, comme l’état de la surface à traiter, et s’assurer en particulier que les têtes de pointes ou de vis sont correctement enfoncées. Il faut impérativement utiliser des gants pour réaliser les découpes de la bande armée. Et enfin, penser à protéger le sol avec une bâche en plastique pendant la rénovation.

Faire un joint placo en quelques étapesechelle-mur-platre

Tout d’abord, il faut commencer par préparer les supports en comblant les espaces supérieurs à deux millimètres entre les plaques de plâtre. Pour cela, il faut préparer le mortier à l’aide d’un seau, en versant la quantité d’eau nécessaire sur la poudre préalablement ajoutée, et en mélangeant le tout avec un mélangeur monté sur une perceuse, pour une pâte homogène et sans grumeaux. Une fois fini, il faut charger le couteau à enduit le plus large à l’aide du couteau fin, puis on vient boucher l’amincie entre les plaques avec le mortier, en appuyant sur la base de la lame, puis on lisse toute la surface avec un couteau, afin d’obtenir une surface plane. Ensuite, appliquez les bandes à joints en faisant attention aux angles, pour cela, il faut utiliser l’enduit prêt à l’emploi, en le travaillant jusqu’à ce qu’il soit souple, puis en l’appliquant, l’angle entre le mur et le plafond de chaque côté, tout en prenant soin de combler les espaces de moins de 2mm. À l’aide d’une bande à joint placo, il faut prendre la mesure de la largeur du mur, plier la bande dans le sens de la longueur, et la déposer sur les angles. Pour une meilleure adhérence, il faut serrer la bande soigneusement avec le couteau fin. Quant à l’application de l’enduit entre deux plaques de plâtre, on procède de haut en bas en inclinant le couteau à 45°, puis vient s’ajouter la bande à joints, la procédure est la même pour les angles saillants uniquement à l’aide de bandes à joint armée, il faut se munir de gants pour cette étape. Puis viendra la pose de l’enduit de remplissage pour terminer par l’enduit de finition.

Choisir l’enduit adapté pour faire un joint placo

Pour réussir le jointement des placo, il est primordial d’avoir une connaissance sur les nombreux types d’enduits que propose le marché, selon leur forme et à quoi sont-ils destinés. Nous pouvons en distinguer deux usages principaux à ne pas confondre, ceux pour sceller les plaques de plâtre, qui viennent généralement sous forme de pâte, et qui font office de mortier pour coller les plaques entre elles, afin de pouvoir monter les cloisons. Il existe aussi des mortiers sous la forme d’adhésif en poudre, qui servent exactement à la même chose. Et en second lieu, il existe les enduits spécialisés à joints de placo en poudre, qui ont la fonction d’un séchage rapide, ce qui signifie la possibilité de passer à une autre étape rapidement, disponibles aussi en pâte qui est prête à l’emploi, mais qui requiert un temps plus important au séchage. Enfin, l’enduit multi-usage qui existe dans les deux matières.mur-platre-ouvrier

You might also like

Comments are closed.