Utilisez le cercle chromatique pour choisir et associer les couleurs comme un peintre

Le cercle chromatique peut vous aider à choisir des combinaisons de couleurs qui fonctionnent bien ensemble. Apprenez les bases de son fonctionnement pour appliquer avec succès la théorie des couleurs dans votre décoration.

L’importance des associations

Lorsque vous choisissez vos peintures, l’une des préoccupations les plus courantes est leur harmonie. Vous devez décider des accords. Le cercle chromatique est un outil simple qui peut vous aider à répondre à cette question. Chaque combinaison peut être définie par l’endroit où elle se trouve sur le cercle chromatique ou color wheel en anglais,, un diagramme qui représente les couleurs de l’arc-en-ciel.

Comment fonctionne le cercle chromatique

cercle chromatiqueLa roue rend les relations de couleur faciles à voir en divisant le spectre en 12 teintes de base :

  • trois primaires,
  • trois secondaires,
  • six tertiaires.

Une fois que vous aurez appris à l’utiliser et que vous aurez découvert ses centaines de combinaisons, le cercle chromatique pourra vous servir de référence utile pour décider des associations à essayer dans votre maison.

Couleurs primaires

Toutes les couleurs sont basées sur chaque couleur primaire, à l’exception du blanc. Il en existe 3 :

  • le bleu ou cyan,
  • le jaune,
  • le rouge ou magenta.

Leur combinaison produit le type suivant de couleur.

Couleurs secondaires

Lorsque vous mélangez des quantités égales de deux couleurs primaires, vous obtenez des couleurs secondaires. Les mélanges possibles créent le violet (rouge et bleu), le vert (bleu et jaune) et l’orange (rouge et jaune).

Couleurs tertiaires

Lorsque vous mélangez des couleurs primaires en quantités inégales, vous créez des couleurs tertiaires. Par exemple, si vous mélangez une partie de bleu avec deux parties de rouge, vous obtenez du rouge-violet.

Comment utiliser le cercle chromatique pour construire des associations

Vous pouvez compter sur la segmentation du cercle chromatique pour vous aider à créer des palettes avec différents degrés de contraste. Il existe cind types courants de schémas dérivés du cercle chromatique. Pour les associations des différents schémas, c’est le site Paletton qui a été utilisé.

Schéma monochromatique

Schema monochromatiqueCes combinaisons ton sur ton utilisent plusieurs nuances. Une palette de couleurs monochromatiques est composée de couleurs ayant la même teinte mais des tons, des valeurs et une saturation différents. C’est presque comme un dégradé, ou ce que vous voyez quand vous regardez une carte de nuances de peinture.

Par exemple, si vous travaillez avec du bleu, vous aurez la possibilité d’utiliser les différents code couleur repris sur dégradé des tons de bleu.

Bien que l’aspect monochrome soit le schéma le plus facile à comprendre, il est peut-être le plus difficile à réaliser.

Il n’est pas facile de marier les nuances d’une même couleur et d’accorder cela avec les autres éléments de décoration de la pièce.

Schéma complémentaire

peinture-couleur-complementaireLes couleurs qui se trouvent sur les côtés opposés du cercle chromatique sont appelées complémentaires.  En utiliser deux directement opposées sur le cercle chromatique, telles que le bleu et l’orange, est une garantie pour ajouter de l’énergie à n’importe quelle pièce.

Ce type d’appariement crée un grand équilibre dans un espace puisque chaque couleur fait ressortir la richesse de l’autre. Vous pouvez expérimenter avec différentes nuances et teintes de ces gammes avec la couleur complémentaire correspondante afin de trouver un accord qui vous plaira.

Lorsque l’on travaille avec des couleurs complémentaires, pour une harmonie parfaite, il est préférable de choisir une couleur pour qu’elle soit la plus dominante. Par exemple, un violet intense et foncé doit être associé à un jaune moyen à clair.

Schéma analogue

peinture-couleurs-analoguesLe schéma analogue est réalisé en appariant trois couleurs quelconques qui se trouvent l’une à côté de l’autre sur le cercle chromatique, Vous pouvez, par exemple associer l’orange, le jaune et le vert, pour une sensation colorée mais relaxante.

Les teintes voisines fonctionnent bien ensemble car elles partagent les mêmes couleurs de base. La clé du succès de ce système est de choisir une teinte comme couleur principale, ou dominante, dans une pièce ; c’est la couleur que vous voyez le plus souvent. Choisissez ensuite une, deux ou trois nuances qui seront à usage limité.

Ce schéma est facile à maîtriser pour tout le monde car les couleurs formeront toujours une progression de chaud et de froid.

Schéma triadique

association-couleurs-triadesUn schéma triadique est composé de 3 couleurs quelconques qui sont espacées uniformément les unes des autres sur la roue. Les points représentent un triangle sur le disque chromatique. Cette combinaison forme une palette aux contrastes vifs et aux couleurs équilibrées.

Ces schémas vibrants fonctionnent bien dans les salons car ils ont tendance à offrir une ambiance joyeuse et énergisante.

Utilisez vos trois couleurs dans des nuances et des teintes variées pour créer plus de contraste ou adoucir la luminosité.

Schéma tétradique

Les schémas en tétrade sont créés en choisissant 4 couleurs qui forment un rectangle sur la roue. Cela vous donne 2 paires de couleurs complémentaires et vous donne une tonne de palettes potentielles avec lesquelles travailler.

Ce schéma fonctionne mieux lorsque vous utilisez une couleur principale comme base et que vous utilisez les autres comme accents, ce qui crée un meilleur équilibre puisqu’elles ne sont pas toutes en concurrence les unes avec les autres. Il est également important de faire attention à l’équilibre entre les couleurs chaudes et froides, car vous ne voulez pas que votre espace soit trop occupé.

Couleur chaude, couleur froide

Les couleurs chaudes, le rouge, orange et jaune, évoquent instantanément des associations avec la chaleur, le feu et le soleil. Ces couleurs ont donc tendance à être plus énergiques, invitantes, douillettes, stimulantes, passionnées et intimes. Inversement, les couleurs froides, verte, bleue et violette, évoquent l’eau et le ciel et créent donc une sensation plus calme, plus concentrée, plus détendue, plus reposante, plus apaisante et plus rafraîchissante.

En plus d’influencer votre humeur, la température des couleurs peut également modifier l’atmosphère d’une pièce.

  • Les chaudes peuvent donner l’impression qu’un intérieur est accueillant, mais aussi plus petit.
  • Les plus froides créent l’illusion d’un espace supplémentaire, mais si elles sont utilisées de manière excessive, la pièce peut sembler trop stérile.

Vous devriez utiliser des couleurs plus froides pour les murs et les plafonds afin de donner à une pièce une apparence plus spacieuse, mais en y ajoutant des touches chaudes par le biais des détails architecturaux, du mobilier, de l’éclairage, des finitions, des luminaires et des accessoires.

Peintures et ambiance

Vos peintures, c’est la création d’une atmosphère pour votre maison. C’est pourquoi il est important de les choisir en fonction de l’ambiance que vous souhaitez donner à une pièce.

Les meilleures couleurs pour chaque pièce de votre maison suivent une logique tirée de théories scientifiques.

Chambre à coucher : Beaucoup de gens souhaitent que leur chambre soit un lieu de détente et de relaxation. Une palette de couleurs bleues et vertes apporte cette sensation de zenitude dans un espace, tout comme les gris-bleus et autres tons neutres et froids.

Le salon : Les salons exigent souvent un arrière-plan neutre afin que l’atmosphère y soit paisible. L’utilisation d’un joli ton neutre sur les murs permet aux œuvres d’art, aux tapis et autres accessoires lumineux de la pièce de se démarquer sans envahir l’espace.

Salle de bains : Pour que votre salle de bain ressemble à un endroit reposant, la sauge douce et les bleu-verts fonctionnent très bien. Cependant, si vous cherchez à créer une ambiance plus flatteuse pour votre salle de bains, les tons rosés sont souvent en accord avec les différentes peaux.

Cuisine : La cuisine est la pièce où tout le monde se réunit. Elle doit donc être un espace accueillant. Créez une chaleur accueillante pour votre cuisine en utilisant une couleur de peinture ensoleillée, comme le jaune qui apporte l’illusion du soleil dans la cuisine.

Entrée : Votre entrée est l’introduction à votre maison, vous voulez donner le ton pour le reste de votre espace avec la couleur de la peinture. Adoptez une approche de roulement de tambour pour cet espace en employant une couleur excitante qui offre un peu de drame, mais qui ne soit pas trop vive : le framboise, le violet peuvent très bien convenir.

Lexique à propos des couleurs

Neutre : Noir, blanc, brun et gris

Nuance : Les différents degrés d’intensité par lesquels peut être déclinée une même couleur.

Saturation : La saturation donne le degré de pureté d’une couleur mesuré en fonction du pourcentage de blanc qu’elle contient.

Luminosité : elle est définie par le pourcentage de noir inclus dans la couleur.

Tonalité : La tonalité est le résultat de l’ajout de gris à une couleur pour en modifier la saturation. Vous pouvez également ajuster le ton en teintant et en ombrageant dans des processus séparés.

Conclusion

Utiliser une « color wheel » ou roue de couleur vous permettra d’accorder vos peintures et de rendre plus agréable l’atmosphère de chacune de vos pièces d’habitation. C’est un outil de déco que les peintres professionnels utilisent afin de délivrer des conseils et ensuite un travail de qualité à leurs clients.

You might also like

Comments are closed.