Le radier de fondation en béton : comment faire ?

Pour construire une maison durable, il est primordial de poser des fondations bien solides. Sachant que ce sont ces assises qui portent l’habitat, vous devez effectuer des choix pertinents afin de garantir la solidité de votre ouvrage. Alors, selon que vous désirez installer votre bâtiment sur un sol hétérogène, instable ou présentant une mauvaise qualité, la construction d’un radier de fondation peut s’avérer nécessaire. Voici un article qui vous informe donc sur cette solution proche d’une dalle terre-plein.

Qu’est-ce qu’un radier ?

Le radier est une dalle porteuse conçue en béton coulé à même le sol qui sert d’assise stable à l’intégralité de l’édifice. Il figure parmi les ouvrages de béton rangé dans la classe des fondations superficielles. Composé d’une semelle générale couvrant toute la superficie au sol du bâtiment, il est affecté à soutenir un abri de jardin, une habitation, une piscine, un garage, etc.

Son rôle est de réduire l’effort demandé au sol en distribuant les charges d’une construction sur toute la surface de cette dernière. C’est donc la totalité de l’étendue qui est sollicitée, par opposition à d’autres types de fondations comme les semelles isolées ou celles filantes.

Avec sa structure simple, le radier est assimilable aux dalles de béton armé de 20 cm à 35 cm d’épaisseur. Il œuvre de façon inversée à un dallage classique et doit par conséquent être armé en partie supérieure au milieu des murs.

Il est indispensable sur un sol ayant une faible capacité de portance, c’est-à-dire lorsque les charges à anticiper sont énormes et que le terrain présente de grands risques de tassement. Il est aussi primordial sur les surfaces se trouvant en zone inondable pour assurer la sécurité de la construction, ou sur ceux dont la couche du sol stable est bien trop profonde pour garder des soubassements.

radier-fondation-beton

Pourquoi réaliser un radier ?

Le radier se justifie lorsque les semelles isolées ou continues deviennent extrêmement larges. Cela peut être dû aux charges élevées de la bâtisse (exemple : immeuble), à la faible capacité portante du sol, au rapprochement des poteaux et à la profondeur des fondations sur un sol résistant.

En effet, l’usage du radier comme assise permet une bonne répartition des charges de la structure dans une étendue beaucoup plus grande. De ce fait, même si dans un endroit précis, le support ne résiste pas au poids, aucun dégât n’est à anticiper pour l’intégralité de l’édification. C’est donc une technique employée lorsque le sol n’est pas de qualité. Le radier représente une assise solide et fiable pour votre logement s’il est bien construit.

Le radier est également un élément monolithique qui donne encore plus de stabilité à la base que l’ensemble des massifs et des murs. Relativement rapide et simple à réaliser en comparaison avec d’autres méthodes de fondations, il ne nécessite en outre pas une profondeur trop importante ni trop de temps puisque l’opération ne prend que 2 à 3 jours maximum.

Par ailleurs, la pose du radier favorise la solidité d’un immeuble tout en minimisant les risques de fissuration des murs. Enfin, le radier donne une isolation horizontale et verticale impeccable et les utilisateurs n’ont alors plus besoin de consolider l’isolation thermique de leur maison.

Comment faire un radier ?radier-fondation

Si vous désirez faire un radier, voici les instructions que vous devez suivre.

  • En premier lieu, cette opération requiert une étude de sol. Vous devez en effet faire appel à un bureau d’étude spécialisé qui se chargera de faire une analyse béton armé préalable. Ce test vous indiquera les dimensions et le ferraillage du radier. Cet établissement doit en particulier veiller à éviter tout tassement différentiel susceptible de fissurer le radier, et même de basculer la maison.
  • Ensuite, vous devez procéder au délimitage de surface en définissant l’espace qui recevra le radier puis réaliser le terrassement. Mettez en place la couche de forme puis passez à la phase du coffrage. Après avoir coffré le radier, il faut installer un film polyane sur toute la superficie de ce dernier. Notez qu’un radier étant une fondation, vous n’avez pas la possibilité de placer un isolant thermique en dessous. Celui-ci devra être disposé au-dessus de l’assise et recouvert par une chape. Pour armer votre soubassement, c’est-à-dire le rendre plus résistant à la traction, posez du treillis soudé ou ferraillage.
  • Par la suite, commandez et programmez la livraison du béton à utiliser par camion-toupie. Dès qu’il est livré, coulez-le. Le coulage du béton se fait de façon classique. Il consiste à répandre le matériau à l’aide d’un épandeur, à effectuer la mise à niveau par tirage à la règle, au talochage, au lissage puis à l’application d’un produit de cure. Enfin, attendez que le béton se durcisse. Dans le cas d’une fondation radier, il faudra patienter 28 jours.

Conclusion

Somme toute, le radier est une fondation superficielle de type plateforme maçonnée servant d’assise pour une construction et qui répartit les charges sur un terrain peu stable. C’est une dalle de béton. En effet, le but est de couler le ciment de béton afin de renforcer les fondations du bâtiment.  Grâce à lui, ces dernières sont réparties sur une plus vaste étendue que dans le cas des semelles de fondations. Il est très utile pour assurer une structure solide et pérenne, car il garantit l’équilibre de la construction en soutenant toute la surface. Il sert aussi à éviter les tassements des sols ce qui est parfois indispensable à cause de la nature du sol. Sa réalisation requiert une étude béton armé préalable, avec contrôle du tassement général de l’édification. Réaliser une étude géotechnique (c’est à dire une étude de sol) est indispensable avant de couler le béton. Pour cela, il faut contacter un bureau d’étude.  Le béton est coulé dans des armatures. Les armatures servent au renforcement du béton ou de la maçonnerie. De plus, il ne faut pas oublier les semelles filantes. La semelle filante sert, selon la définition des DTU, à recevoir les murs porteurs. Le dimensionnement aussi est un aspect à ne pas négliger lors de la construction des fondations d’une maison.

You might also like

Comments are closed.