Maison en bois

maison-bois
Evaluez cet article

Pourquoi le bois comme matériau de construction ?

Un très vieux dicton chinois dit « Si tu es malade, va voir le docteur. S’il ne peut t’aider alors va habiter dans une maison en bois ». Savez-vous aussi que depuis des siècles et encore à l’heure actuelle, 98 % de toutes les mai- sons individuelles aux Etats-Unis, au Canada et dans les pays scandinaves, sont construites exclusivement à I’aide de systèmes de construction en bois ?

En Belgique également, des milliers de maisons par an sont réalisées intégralement en bois. Le bois est un matériau de construction naturel, esthétique, sain, durable et agréable. Il n’est donc pas étonnant que la construction en bois soit revenue plus que jamais à I’ordre du jour l2% des demandes de permis de bâtir actuelles concernent des habitations en bois.

La gestion correcte et écologique de nos forêts fournit une source inépuisable d’un matériau pouvant se régénérer Sur le plan de l’éco-bilan, le bois est l’un des plus favorables (si pas le plus favorable) par rapport à beaucoup d’autres matériaux de construction. Tout comme un banquier qui ne touche jamais à son capital mais, au contraire, met tout en œuvre pour l’accroître, aucun forestier ne prélèvera plus que ce que la forêt est capable de produire. Enfin, et contrairement à beaucoup de préjugés et d’idées reçues, l’étendue de la forêt belge continue à s’accroître.

Le bois est écologique et source d’économie d’énergie

De par sa porosité importante, le bois est naturellement un mauvais conducteur de chaleur La température d’une cloison, d’un sol ou d’un plafond en bois est parfaitement en équilibre avec la température ambiante de l’air d’une pièce. De cette façon, une pièce peut être exclusivement chauffée par rayonnement Au lieu d’un chauffage à 22 ou 23°C. une température de l8 à 20°C suffira Une telle ambiance, bénéfique pour l’homme, permet une économie réellement importante sur les dépenses de chauffage. L’équilibre de température évite en outre les courants d’air.

Le fait que le bois soit un mauvais conducteur de chaleur est très important dans la conception des planchers. Un sol froid est souvent à l’origine de problèmes de santé tels que rhumes, rhumatismes, etc. Une construction en bois se caractérise par une très faible déperdition de chaleur et, même une fois refroidie, une pièce peut être réchauffée rapidement.

Le bois est flexible

Un sol dur, non élastique, peut être à l’origine de fatigue et douleurs au niveau de la voûte plantaire et ceci, particulièrement dans les endroits, tels que les cuisines, où I’on est obligé de stationner debout. De par leur élasticité, les sols en bois constituent une bonne solution à de tels inconvénients.

Le bois se justifie du point de vue écologique

Les arbres sont le poumon de notre Terre. Ils nous assurent un climat de vie favorable (production d’oxygène, absorption du dioxyde de carbone, augmentation de I’humidité dans l’air filtrage de l’air : etc.). Travailler le bois exige, en outre, peu d’énergie.

De plus, le bois est recyclable et peut, en fin de cycle, servir comme bois à brûler ou comme compost, sans pour autant polluer l’air ou l’eau souterraine.

Le bois se comporte bien en cas d’incendie

Cela peut sembler bizarre, mais c’est ainsi : le bois ne s’enflamme que difficilement. Des tests en laboratoire démontrent que le bois ne s’enflamme qu’après 60 minutes. Les statistiques prouvent qu’une maison en bois ne court pas plus de risques qu’une autre de brûler En construisant selon les règles de l’art, il n’y aucune raison de devoir payer une prime d’assurance majorée.

La souplesse

La légèreté des cloisons intérieures non portantes permet de modifier à loisir la disposition et les dimensions des pièces. Les matériaux de parachèvement ne font générale- ment pas partie intégrante de la construction portante, il est donc aisé de modifier à peu de frais l’aspect intérieur et/ou extérieur de la maison. Pour la même raison, le parachèvement extérieur peut satisfaire à toute exigence urbanistique.

Grâce aux cavités des parois, toutes les canalisations peuvent évidemment y être aisément encastrées et toute canalisation supplémentaire peut y être placée ultérieurement.

La tenue au feu

Le squelette porteur est traité ou bardé à I’aide de produits ignifuges. Une maison en bois répond donc à toutes les exigences de tenue au feu.

Le bois possède de nombreuses qualités

Le bois respire

L’air d’une pièce d’environ 60 mi doit être renouvelé au rythme de 3 à 4 fois par heure. Le bois garantit un changement d’air ininterrompu, même dans les pièces hermétiquement fermées. Il est dès lors très important de ne pas obstruer les canaux naturels du bois d’une façon irréfléchie, en utilisant en quantité excessive de produits tels que les peintures, les vernis ou autres produits chimiques.

Le bois est hygroscopique

Le caractère hygroscopique du bois évite la condensation dans l’habitat, même dans les conditions climatologiques les plus défavorables. Les pores du bois absorbent l’humidité présente dans l’air jusqu’à saturation. Si la vapeur se condense, l’humidité excédentaire est rendue à l’air intérieur ou extérieur ce qui évite des dégâts dûs à la condensation, pour autant que la circulation de l’air ne soit pas entravée.

Le bois absorbe les vapeurs et les gaz

Les pores du bois assurent I’absorption des vapeurs et des gaz nocifs. L’air est purifié et filtré lors de son passage à travers le bois. Les mauvaises odeurs disparaissent à condition que la surface du bois soit assez importante.

Le bois sent bon

Le bois diffuse une odeur rafraîchissante et agréable. Ceci est dû à l’odeur même du bois et à sa capacité d’absorption.

Le bois est un mauvais conducteur d’électricité

De par sa nature, le bois sec est un mauvais conducteur d’électricité, par opposition aux métaux qui peuvent être à l’origine, à l’intérieur de la maison, de la diffusion de champs de champs électromagnétiques ou de champs d’induction. Ces perturbations, négatives pour l’organisme, peuvent se révéler génératrices de stress.

Le bois absorbe les bruits

Grâce à sa porosité importance, le bois absorbe les bruits, contrairement à d’autres matériaux de construction qui reflètent les ondes sonores. Les cloisons en bois limitent le passage du bruit, ce qui assure une ambiance reposante et sereine.

Le bois possède une palette de teintes agréables

La couleur naturelle du bois procure une sensation de chaleur. Elle n’énerve jamais, contrairement aux couleurs artificielles. Les couleurs n’ont d’ailleurs pas seulement qu’une influence psychologique sur l’homme, la perception différente de chaleur émise par les différentes couleurs peut être démontrée de façon objective.

0 Comments
Share

Admin

Reply your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*