Installer un escalier en colimaçon ou hélicoïdal chez soi

A moins que n-vous n’ayez une maison de plain pied, vous n’y couperez pas il vous faudra installer un escalier. Parmi toutes les possibilités, il en est une qui s’utilisent dans des situations spécifiques, il s’agit de l’escalier en colimaçon ou hélicoïdal.
Voyons quand le choix de l’escalier en colimaçon est le meilleur et comment calculer ses dimensions.

Qu’est-ce qu’un escalier en colimaçon ?

escalier-helicoidalPar définition, l’escalier en colimaçon est un type d’escalier rond ou courbe qui se compose de marches individuelles, ou marches, reliées à une colonne centrale.

Les marches tournent autour de ce point central lorsque vous montez ou descendez l’escalier, créant ainsi un design circulaire.

Un escalier en spirale ne doit pas être confondu avec un escalier hélicoïdal ou un escalier courbe, qui n’a pas de colonne centrale.

Facteurs de conception d’un escalier en colimaçon

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans la conception d’un escalier en colimaçon. Vous devez penser à la hauteur, au diamètre et le puits de l’escalier.

Vous pouvez aussi tenir compte des facteurs fonctionnels et esthétiques tels que le style des marches, des balustres et des mains courantes.

Hauteur

La hauteur d’un escalier en colimaçon définira plusieurs facteurs de la conception. C’est évidemment la mesure la plus importante pour des raisons de sécurité. Vous voulez vous assurer que la plateforme supérieure de votre escalier sera à égalité avec le sol. Cette mesure déterminera également le nombre de marches individuelles. Pour déterminer le nombre de marches dont vous avez besoin, divisez la hauteur totale de votre escalier par la hauteur de la contremarche, ou l’espace entre chaque marche.

Une fois que vous avez trouvé le nombre de marches, vous pouvez calculer votre rotation. La plupart des escaliers en colimaçon utilisent une rotation de 30 degrés, ce qui signifie que chaque escalier tourne autour de la colonne centrale à un angle de 30 degrés. Pour trouver la rotation complète de votre escalier, multipliez le nombre de marches par votre angle de rotation. Par exemple, si vous avez un escalier de 12 marches, vous aurez une rotation complète de 360 degrés, alors qu’un escalier de 9 marches n’aura qu’une rotation de 270 degrés.

Diamètre

Comme il s’agit d’escaliers ronds, le diamètre d’un escalier en colimaçon peut être simplement défini comme la largeur de l’escalier. C’est un facteur important de la conception car il déterminera si votre escalier s’intègre ou non dans votre espace.

Pour déterminer le diamètre de votre escalier, il est important de tenir compte des codes de la construction, de ce que vous prévoyez d’utiliser et des personnes qui utilisent l’escalier. Les applications résidentielles, commerciales, intérieures ou extérieures ont toutes des facteurs différents à prendre en compte pour choisir le diamètre de votre escalier. Appelez l’un de nos experts en escaliers en colimaçon pour parler de vos besoins spécifiques ou consultez notre aperçu complet des dimensions des escaliers en colimaçon.

Puits

Pour installer un escalier en colimaçon, un trou dans le sol qui mène à l’étage supérieur est indispensable. Si c’est le cas, vous devrez connaître la taille de votre ouverture de puits, c’est à dire l’ouverture de votre escalier en colimaçon. La taille de l’ouverture de votre puits fini doit être au moins 5 cm plus grande que le diamètre de l’escalier. En effet, votre escalier doit s’insérer confortablement dans le trou afin que vos doigts ne soient pas pincés lorsque votre main glisse le long de la rampe en montant et en descendant l’escalier.

Que vous choisissiez une ouverture de puits carrée ou ronde, la mesure sera la même. N’oubliez pas que la plus petite ouverture de puits possible est de plus d’un mètre.

escalier-colimaconUn escalier en colimaçon peut aussi être utilisé pour atteindre une mezzanine comme sur cet exemple.

Pourquoi opter pour un escalier hélicoïdal ?

Il existe différentes formes d’escaliers qui pourraient tout à fait convenir pour un usage purement pratique : monter et descendre des étages. Les types d’escalier qui existent sont :

  1. l’escalier droit qui est l’escalier classique qui mène à l’étage supérieur ou inférieur en ligne droite.
  2. l’escalier tournant, qui se présente comme l’escalier droit à la différence qu’il y a un moment où il tourne.
  3. l’escalier en colimaçon, aussi appelé hélicoïdal, qui est un escalier qui se présente sous la forme d’une spirale.

Les avantages d’un escalier en colimaçon

Les raisons principales pour lesquelles un escalier en colimaçon est l’élément dont vous avez besoin pour votre maison.

  1. Espace

La raison la plus courante pour laquelle les propriétaires choisissent un escalier en colimaçon est qu’ils ont des restrictions d’espace strictes. Les maisons devenant de plus en plus petites, les gens cherchent à maximiser chaque mètre carré qu’ils peuvent.

Les escaliers en colimaçon ont un encombrement réduit grâce à la conception même de la spirale. Comme il se construit sur lui-même, vos marches ne dépasseront pas la largeur ou le diamètre de votre escalier. Vous pouvez facilement garder votre escalier dans un coin de votre maison pour maximiser le reste de votre espace.

  1. Accès

Beaucoup de propriétaires renoncent à des surfaces supplémentaires parce qu’il est trop difficile d’y accéder. Que ce soit parce qu’un escalier traditionnel ne convient pas ou qu’une échelle n’est pas une solution idéale, les chambres et les greniers peuvent être difficiles d’accès et finir par être oubliés.

Les escaliers en colimaçon vous offrent une certaine souplesse en ce qui concerne vos points d’accès. Ils peuvent s’adapter à des espaces plus étroits qu’un escalier traditionnel, mais ils peuvent également être manœuvrés pour atteindre de nombreux points d’accès différents. La rotation personnalisée vous permet de contrôler les points d’entrée et de sortie de votre escalier en colimaçon.

Un autre aspect de la flexibilité d’accès de votre escalier en colimaçon est l’endroit où vous prévoyez de l’installer. L’une des options les plus populaires est de passer par un trou dans le sol, ce qui permet de ne pratiquement pas interrompre votre plan d’étage. Une autre option consiste à l’installer à la façade de votre loft ou de votre terrasse pour une approche plus traditionnelle. Vous pouvez commander une rampe assortie pour les deux options afin d’obtenir une conception cohérente de votre maison.

  1. Matériaux et design

Votre escalier en colimaçon peut être entièrement personnalisé pour répondre à votre vision de votre espace. Tout peut être personnalisé, du cadre de l’escalier aux différentes marches et marches.

Il existe toutes les options d’escaliers métalliques pour les projets d’intérieur et d’extérieur. Cela va des escaliers en colimaçon tout bois parfait pour de nombreux projets d’intérieur à des cadre d’escalier en métal avec des marches en bois, des rampes et d’autres options.

  1.  Économique

Votre escalier en colimaçon présente plusieurs avantages économiques. Ils comprennent le faible coût d’installation, le faible coût de propriété et la valeur ajoutée à votre maison.

Nos escaliers en colimaçon sont expédiés sous forme de kit, ce qui signifie que toutes les pièces sont démontées et facilement assemblées chez vous. Le processus d’installation prend en moyenne 4 à 6 heures à deux personnes. Ce style de bricolage permet au propriétaire d’économiser le coût de l’embauche d’un menuisier.

La petite taille d’un escalier en colimaçon signifie que vous avez plus de pieds carrés utilisables. Ces éléments de structure et de conception uniques en leur genre sont un argument de vente unique pour votre maison.

Comment calculer un escalier en colimaçon ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe trois types de plan pour votre escalier en colimaçon : le rond, le carré et l’elliptique, et ce, même si le rond reste le plus courant.  En termes de disposition, l’escalier en colimaçon est fait d’un support central qui court du bas de l’escalier jusqu’en haut, de marches et potentiellement d’un garde-corps.

Pour calculer les mesures de votre escalier en colimaçon, il faut utiliser la formule de François Blondel. Architecte du 17ème , il développe l’idée que l’effort pour déplacer le pied verticalement sur une marche est deux fois plus important que de le déplacer à l’horizontal.

Ainsi, on trouve la formule : 2 hauteurs de marche (h) + 1 giron (profondeur de la marche) (g) = 60 ÷ 64 cm. On estime qu’un giron ne doit pas être sous 25cm. Mais la forme triangulaire des marches de l’escalier en colimaçon implique qu’il faut mesurer la dimension du giron au niveau de la ligne de foulée (endroit où l’on marche naturellement sur un escalier, à environ 30cm de la rampe).

Quant à la hauteur de marche, il faut la calculer en partant de l’échappée de l’escalier, c’est-à-dire a distance verticale qui se trouve entre deux marches qui, vu du haut, sont dans la ligne. Elles doivent se trouver à au moins 2m pour que les usagers de l’escalier passent en toute sécurité.

Il est donc normal de voir augmenter la hauteur entre les marches pour un escalier qui se développe dans un petit diamètre et qui nécessite plus de place entre les marches.

Où acheter un escalier en colimaçon ?

Il est possible d’acheter un escalier en colimaçon à peu près partout là où il y a des boutiques de bricolage et/ou d’aménagement d’intérieur. Vous pouvez totalement en commander sur internet, mais le mieux reste tout de même de vous rendre en boutique pour pouvoir échanger avec le vendeur et vous assurer de la qualité du produit que vous achetez.

Comment installer un escalier en colimaçon ?

L’achat d’escalier en colimaçon se fait souvent en kit afin qu’il puisse être monté de manière rapide et facile. Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas la possibilité de faire intervenir un professionnel.

Dans tous les cas, les étapes à suivre sont les suivantes :

  • La prise de mesure, qui garantit que vous disposez de l’espace suffisant.
  • Choisir la direction du tournant afin de s’assurer de l’espace autour de l’entrée et de la sortie de l’escalier.
  • Bien choisir la position de la dernière marche, car elle correspond à l’entrée sur le palier supérieur.
  • Positionner la colonne de l’escalier (vous pouvez poser des marches dessus pour qu’elle soit équilibrée).
  • Placer la rampe avant même de fixer le balustre au sol.
  • Monter la balustrade avant de la fixer à la colonne au centre.
  • Terminer les petites choses qui restent à faire pour personnaliser votre escalier en colimaçon.

Combien coûte un escalier en colimaçon ?

escalier-colimaconLorsque l’on pense acheter un escalier en colimaçon, la première pensée est souvent Combien coûte un escalier en colimaçon ?

Il existe de nombreux modèles qui s’adaptent à des budgets très variés. Comme il existe un grand nombre d’options personnalisables qui influent sur le prix des escaliers en colimaçon, il est difficile de donner un chiffre précis. Ils varient entre quelques centaines et des milliers. Les moins chers se trouvant dans les magasins de bricolage.

Certains escalier faits sur mesure en fer forgé peuvent s’afficher à un prix bien plus élevé.

You might also like

Comments are closed.