Énergie

Avantages et inconvénients des solutions de chauffage hybride

avantages-inconvenients-chauffage-hybride

Depuis 2013, les foyers sont tenus de disposer d’un appareil de chauffage conforme à la RT 2012. RT signifie réglementation thermique. Ce qui a conduit plusieurs d’entre eux vers le chauffage hybride. pompe-a-chaleur-chaudiereCe dernier est une alternative efficace permettant de se chauffer à moindre coût et en basse énergie. Ses avantages sont multiples, autant pour l’utilisateur, que sur l’environnement. Toutefois, des inconvénients sèment le doute auprès des utilisateurs.

Les principaux avantages d’une chaudière hybride

Conformité à la norme RT 2012 en vigueur

La chaudière hybride offre des performances et un fonctionnement respectant la nouvelle réglementation thermique En effet, en plus de proposer une baisse significative de la consommation d’énergie, ce dispositif fonctionne aussi à l’énergie renouvelable. Elle répond donc à l’une des plus grandes exigences de cette norme RT 2012.

Des solutions hybrides combinent une chaudière à condensation gaz avec régulation EMS et une pompe à chaleur air/eau d’une puissance nominale de 7 kW basée sur la technologie du split.

Système bi-énergie

La technologie hybride use de deux sources d’énergie réduisant considérablement les dépenses énergétiques. La permutation entre les deux techniques offre une souplesse de chauffage en tout temps. Peu importe le temps qu’il fait, l’intérieur de la maison basse énergie sera toujours chauffé à bonne température.

Économe par rapport à une chaudière à gaz classique ou à condensation

La combinaison de la pompe à chaleur électrique au gaz permet de réaliser une économie de 10 à 40 % sur l’énergie. En termes de coût, cette basse consommation  peut s’avérer conséquent sur une année

Énergie abondante de la pompe à chaleur

La PAC (pompe à chaleur) est un dispositif de chauffage qui capte les calories dans l’air extérieur et les transforme sous forme de chaleur grâce aux émetteurs dans la maison. En ce sens, la source d’énergie est renouvelable sauf pendant l’hiver où elle devient insuffisante, ce qui met en marche la chaudière à condensation.

Rapport prix/performance excellent

Les prix de départ proposés pour les chaudières hybrides sont de l’ordre de 3500 à 4500 €, l’installation est comprise selon la marque et le modèle. Les performances sont également aux normes et respectent les exigences de la réglementation thermique – RT 2012. Pour la conception des habitats suivant cette réglementation, ces appareils de chauffage offrent de bonnes solutions.

Installation simple de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur et la chaudière à condensation fonctionnant au gaz sont deux technologies de chauffage domestique déjà connues des installateurs professionnels. Ces derniers n’ont pas besoin de suivre une formation spécifique pour maîtriser la mise en place d’une chaudière hybride.

Respect de l’environnement

Opter pour une technologie hybride, c’est aussi un choix de vie. Vous optez pour un chauffage qui combine avantageusement énergie fossile et énergie propre. Vous apportez votre contribution au respect de la planète.

Les inconvénients de l’usage d’une chaudière hybride

Procédures de maintenance compliquées

Un appareil concentrant deux techniques de chauffage se doit d’être très compact afin de n’occuper que la place de l’ancienne chaudière. Or, pour ce qui est de la maintenance, l’accès à certaines parties du dispositif peut être très difficile.

Contrat de maintenance plus élevé

Étant donné qu’une chaudière hybride est la combinaison de deux technologies bien distinctes, les interventions pour sa maintenance peuvent être plus chères. Lors de l’achat, le contrat est donc plus coûteux par rapport à une chaudière classique.

Évolution du marché basse énergie

Afin de répondre aux normes sur la réglementation thermique (bientôt RT 2020), le marché des systèmes de chauffage tend à se développer vers de nouvelles alternatives de basse énergie.

Conclusion

Pour résumer, la chaudière hybride présente bien plus d’avantages que d’inconvénients. Elle constitue une bonne solution pour se chauffer correctement, même durant les hivers très rudes. La technologie à condensation usant du gaz comme combustible primaire apporte la puissance nécessaire pour réchauffer une maison quand la pompe à chaleur devient moins performante. Lorsque la température est assez douce, la PAC (pompe à chaleur)  prend la relève. Ainsi, il y a un fonctionnement raisonné du système.

 

0 Comments
Share

Reply your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*