Quelques exemples de constructions en bois, détail des structures

constructions-bois-detail-structures
Evaluez cet article

La construction en bois est plus qu’un simple jeu de construction, il s`agit bel et bien d’une philosophie. Le bois est un des matériaux de construction les plus anciens, mais au cours des siècles et suite aux avancées successives de la technologie. il a notamment été supplanté par la brique. Néanmoins. la tendance qui manque un certain retour à I’essentiel remet le bois à l’avant de la scène. Proportionnellement aux sociétés qui proposent des constructions traditionnelles, les constructeurs « Bois » sont cependant encore peu nombreux.

Les avantages du bois en quelques mots :

  • Ses points communs avec la nature
  • Sa facilité de mise en oeuvre
  • Ses caractéristiques isolantes et esthétiques
  • Sa durabilité
  • Son excellente résistance mécanique
  • Sa chaleur et son rayonnement

Mettre sur pied le squelette en bois d’une maison ne représente pas de difficultés techniques insurmontables, bien au contraire, mais il convient, comme pour n’importe quelle construction, de faire appel à des professionnels dont c’est le métier. Le bois dans la construction pour des économies d’énergie et de meilleures performances environnementales.

Sans être un isolant sensu stricto, le bois offre des performances thermiques largement supérieures à celles des autres matériaux structurels.

Le bois sait se faire discret.

Indépendamment des performances thermiques du bois, le principe même de l’ossature bois (80% des systèmes constructifs) permet d’intégrer I’isolant aux parois. En volume, les parois d’une maison à ossature en bois, c’est 90% d’isolant !

Le bois se marie !

L’inertie thermique est fonction de la masse volumique des matériaux. Le bois est trop léger pour amortir efficacement les variations quotidiennes de température.

Les difficultés relatives à l’inertie thermique peuvent trouver une solution dans l’aptitude qu’à le bois à se marier harmonieusement à d’autres matériaux plus lourds.

A contrario, le bois permet d’atteindre rapidement, et pour un faible coût énergétique, une température de confort

En matière d’inertie thermique, comme en matière d’étanchéité, les caractéristiques des matériaux sont moins déterminantes que des éléments relatifs à la conception, tels que l’orientation du bâtiment, la ventilation, l’importance des ouvertures, la limitation de l’ensoleillement direct… et des éléments relatifs à la mise en œuvre, comme l’étanchéité des parois, les raccords avec les baies, la continuité de I’isolant ….

Le bois, fidèle et protecteur.

Le bois est le seul matériau de construction dont la ressource est inépuisable.

Pour élaborer I m3 de bois, il faut retirer de l’atmosphère I tonne de CO2. Mais le bois ne s’arrête pas là ! Lorsque l m3 de bois est utilisé, c’est une tonne supplémentaire de CO2 gagnée ! En effet, le bois, matière peu énergivore, remplacera d’autres matériaux qui auraient provoqué l’émission d’une tonne de CO2 de plus que le bois pour leur fabrication/transformation.

Dans la rénovation comme dans la construction neuve, votre principal souci est de consommer un minimum d’énergie. Mais vous n`avez pas envie de vivre dans une maison totalement hermétique. Votre objectif, doit alors d’être dans une habitation qui consomme un minimum d’énergie, renouvelle l’air intérieur de la maison, évacue la vapeur d’eau produite dans votre habitation (salle de bains, cuisine, buanderie, respiration des personnes et animaux domestiques), tout en étant, en même temps, relativement étanche à l’air.

Pour atteindre cet objectif quelles sont les différentes phases à suivre pour que votre habitation soit. au moins, « basse énergie », voire « passive »?

0 Comments
Share

Admin

Reply your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*